Arbre du voyageur

Départ

De retour d’un séjour dans le Sud. Cela m’est venu, dans le train. Douce­ment remanié. Tou­jours pas de la poésie. Mais des vers, sans doute. Rythme dif­fi­cile. Inspiré par Sile­sius, obvi­ous­ly.

On part — à jamais ?
— Ô cœur, vagabond et vaste,
Quitte le palais
Des whys et because

Aux délices gastes.
Qu’au présent jail­li d’amour,
Dis­ettes ni fastes
En leurs hautes tours

Ne te lais­sent sourd
Au chant des blés et des choses.
Dans le lin des jours
(Ô délires chastes !)

Sans effet ni cause,
Va, cœur, t’immerger au “C’est !”
Sans pourquoi des ros­es.
Though I leave, I stay.

À B., F., J. et P.

Image : Arbre du voyageur. © Objec­tif 38. Source : Nature géométrique.

One thought on “Départ”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *