Akselli Gallen-Kallela - Grand Pic Noir

Garten der Armen

il est devenu vent
pas même

voix des arbres

l’herbe vibre
sur­prend le champ
— cli­quetis de kinestèmes -

l’amoureux par­fois
délaisse
l’éternité soleil
mémoire neuve

rien ne déploie le ciel 

Image : Aksel­li Gallen-Kallela, Grand Pic Noir, 1893, gouache sur papier.
Source : Medi­awi­ki Com­mons.

One thought on “Garten der Armen”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *