Kupka - Printemps Cosmique

Irrésolu

Je me suis perdu dans le non ressenti. J’ai tôt connu les textes des profondes inquiétudes et des hautes élations menant à la vision sans second. Ils s’unirent au système de mes could, would et should.

Mais vision sans raison n’est faite que de rimes. Je reste en retrait, pourtant, croyant encore que je pourrais en maîtriser l’art poétique – alors que c’est lui qui est maître sans maîtrise, accord parfait de l’irrésolu.

Image : František Kupka, Printemps Cosmique, 1911-1920, 115 × 125 cm, Narodni Galerie, Prague

One thought on “Irrésolu”

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *