Discours scientifique et militant

Le discours du militant est forcément dirigé vers la démonstration de ce qu’il croit bon pour la société. C’est pourquoi il opère des choix entre divers arguments et prend des raccourcis pour aller vers des conclusions qu’il veut évidentes, en caricaturant les faits pour susciter plus sûrement l’approbation. Le militant exagère par vocation, comme fait souvent le chercheur par nécessité, mais lequel trompe le plus la population ? Ce qui importe c’est la possibilité de contradiction, laquelle se limite au cercle étanche des spécialistes pour le discours scientifique tandis que le militant d’une cause se heurte toujours, et dans la transparence sociétale, aux militants d’une cause adverse.
Tout ça pour dire que (…) l’argumentation contradictoire ouverte à tous est le meilleur gage de l’intelligence.

Jacques Testard – avril 2008 – quelques corrections de coquilles.

Image : Keith Haring – Double retrospect jigsaw puzzle.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *