Spinfoam

Lee Smolin – à propos de “Time Reborn”

Conférence de Lee Smolin, le 03 avril 2013, autour de son alors tout récent livre Time Reborn – From the Crisis of Physics to the Future of the Universe.

He’s got a point. Les lois de la physique – il propose de bonnes raisons épistémologiques pour cela – ne peuvent être étendues à l’univers en son ensemble. Cela a pour conséquence que le caractère illusoire du temps cosmologique ne peut être inféré de ce que ces lois sont réversibles (on notera qu’ici la cosmologie est la pierre de touche de l’ontologie). D’où une posture résolument réaliste quant au temps – le passé, le futur et le maintenant, now, existent et peuvent être différenciés.
La posture pourrait laisser penser à quelque chose de positiviste, notamment quand il est dit que le travail du scientifique est d’expliquer ce que nous pouvons observer – en ce sens, on ne sauvera pas la conception du temps illusoire par l’invocation d’un multivers, agrégat d’univers déconnectés[1] . Elle tient cela dit plus vraisemblablement de la prise au sérieux d’un principe de relativité généralisé, rendant théorétiquement effective l’impossibilité pour l’observateur de sortir du système “univers” qu’il étudie (1:02’00). Le positivisme est assez mis à mal en effet quand, vers 42′ et ultérieurement, sont évoqués les mondes avant le big bang ou la possibilité pour chaque trou noir d’engendrer un univers régi par des lois légèrement différentes de celles de l’univers parents (théorie déjà ancienne, donnant naissance à des prédictions intéressantes sur le contenu de l’univers observable, résistant jusqu’ici fort bien à l’observation).

Au final, son épistémologie semble assez largement ordonnée à la tâche de conforter une zone de confort intellectuelle (un espace de croyance) accordé à ses options réalistes. C’est sans doute inévitable dans des domaines aussi spéculatifs que la cosmologie – mais du coup, je trouve que les problèmes posés bénéficieraient de l’être plus rigoureusement. De quoi en effet parle-t-on quand on parle de temps ? Est-il possible d’assimiler “moment” à “présent” ou à “maintenant” ? En quoi le temps vécu est-il réellement un indice de ce qu’est le temps physique et quel rapport y a-t-il de l’un à l’autre ? Les conclusions de la conférence m’invitent bel et bien à rester prudent : relatives, au fond, au libre-arbitre et à l’indétermination des futurs, elles ne présentent de connexion qu’allusive à ce qui précède – et comme bien bien trop souvent quand on passe de l’objet au sujet, de “ça” à “nous”, je redoute l’erreur de catégorie ; mais il faudrait avoir quelques arguments plus que les quelques allusions qui nous sont ici offertes.

On trouvera des positions philosophiquement plus fortes (et mieux articulées) chez Meillassoux[2] (contingence nécessaire des lois de la nature), que je découvre radicaliser des positions de Peirce (46’03) et autres selon qui les lois de la natures ont une évolution (la question des lois de cette évolution est un problème qu’évite le radicalisme de Meillassoux, que la question scientifique per se indiffère au fond). Il y aurait toute une généalogie à retracer autour de cette idée, probablement depuis Aristote et le sublunaire, dans la façon dont elle a influé sur ou été combattue par le développement de la philosophie naturelle puis des sciences de la nature. Idée assez inconfortable pour qui place le savoir absolu au sommet de ses valeurs – mais bien plus simple à accepter et promouvoir pour qui entretient la croyance dans le libre-arbitre.

D’après un post FB le 22/12/14

NOTES

  1. Cela dit, la théorie du multivers ne serait pas si facile à déboulonner si l’on réussissait, comme on l’a cru, à trouver trace des ondes gravitationnelles primordiales, traces de l’inflation : il y a un lien entre les théories actuelles du multivers et l’inflation ^
  2. Après la finitude. Essai sur la nécessité de la contingence. – Paris : Seuil, 2006 (coll. L’ordre philosophique), rééd. augmentée en 2012. Préface d’Alain Badiou. ^

Image : Mousse de spin. (Source)

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *