Intensités hors cadre

Le plus dif­fi­cile m’a tou­jours été de sor­tir des cadres régulés — ce qui reve­nait moins à avoir la capac­ité de nav­iguer hors cadre que de franchir les seuils — et par­fais, tant est puis­sante l’emprise des règles, d’imaginer même qu’il y ait un seuil pos­si­ble.

En par­al­lèle, j’ai tou­jours cher­ché, intel­lectuelle­ment, l’extension max­i­male des champs de pos­si­bil­ité — ce qui amène inévitable­ment à ques­tion­ner leurs con­di­tions de pos­si­bil­ité — et la con­di­tion de pos­si­bil­ité qu’une telle inter­ro­ga­tion soit pos­si­ble (ce qui mène directe­ment de Kant à Hei­deg­ger, soit dit en pas­sant).

L’espace des règles n’a cessé d’accroître son exten­sion — jusqu’au point où pour­rait se man­i­fester le sans règle, au-delà même des champs de trans­gres­sion, qui me sont d’abord pra­tique tou­jours effarants. Mais le plus résis­tant, au-delà d’envisager, est de m’autoriser — et n’est tou­jours dépass­er une peur grâce à l’appui d’une autorité.

Ain­si résisté-je aux ten­ta­tions de résoudre immé­di­ate­ment une ten­sion sex­uelle bru­tale — de celles venant en pare-exci­ta­tion d’un trou­ble non métabolis­able — grâce aux remar­ques sim­ples de P* sur ce qu’un pas­sage à l’action face à une inten­sité est une façon de la dis­siper — et qu’elle se ren­force, que son goût en vient, et ce qu’elle a à dire, de la regarder sim­ple­ment. La peur ? que l’intensité me détru­ise. La croy­ance ? Qu’il faille la dis­siper — ren­for­cé de ce que la ten­sion extrême et désagréable s’en dis­si­pait, jadis, dès le pied posé dedans telle ou telle voire à cul. Depuis que je regarde mes gênes, douleurs et peurs asso­ciées avec plus d’intérêt que de con­cerne­ment per­son­nel, la néces­sité de résor­ber les ten­sions se fait moins sen­tir. Et, en effet, l’intensité peut s’en déploy­er de façon aupar­a­vant impos­si­ble — et la qual­ité de per­cep­tion qu’on y trou­ve est sans com­mune mesure. Mais bal­bu­tiements, si j’en crois ce que tra­verse un authen­tique tantri­ka — que je n’ambitionne pas de devenir.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Enter Captcha Here : *

Reload Image